La Chaux de Fonds le 16 septembre 2009 – 15h30. - Nous étions là pour empêcher la naissance du Corbusier, nous avions alors tendance à croire que les Corbusier naissaient dans les crématoriums construits par L’Eplattenier, et comme il n’y en a qu’un ... Un orchestre de coloured métal, pas black, mais cuivre et suisse, avait pris position sur l’escalier monumental ; à l’intérieur, les mécanismes qui faisaient surgir du sol le catafalque avaient été testés et graissés et les brûleurs d’origine soigneusement nettoyés, de même que la tuyauterie qui acheminait le gaz et brillait comme un alambic. L’invité du jour était Didier Burkhalter, qui habitué à chevaucher un tapis de socialistes lacustres, monta quatre à quatre les degrés encombrés de câbles de connectique et se retourna pour saluer la foule, déclenchant du coude l’ouverture des portes de cuivre , mais aussi les deux lance-flammes aux tubulures cruciformes dissimulés dans les feuilles de chêne de l’arc roman du portail. Le Corbusier aurait un sursis, nous n’avions brûlé qu’un sous-fifre.