Nancy le16 février 2011 – 06h45 – Il m’arrive, comme à beaucoup, de sacrifier à des pratiques magico-religieuses. Souvent, je ne m’en aperçois qu’après, quand Dieu me parle. Ainsi, ce matin, j’avais mis les plumes et les bracelets de chevilles, et je m’apprêtais à conjurer le destin d’une jeune fille envoûtée par des charismatiques qui vénèrent la roue du temps : un éboueur a interrompu ma danse. Il est vrai qu’un vieil homme torse nu sur une place par moins 2°, à moins que ce ne soit Lazare lui-même... Bref, la jeune fille était au lycée à Metz, non à Nancy, et la magie blanche doit respecter la géographie : Dieu, qui avait envoyé l’employé du cloaca, me l’a confirmé devant la gare de Lunéville, magnifiquement rénovée comme il se doit. Saint Guillaume Pepy, priez pour nous !