30 avril 2006

Route des Bastides et des Castelnaus

Cimetière du Cayron. Le 24 avril – 16h - Ici tous les morts sont jeunes, sauf un qui a 75 ans mais son espérance de mort s'amenuise, il va bientôt passer au recyclage discret. Le maire résiste paraît-il à l'intercommunalité et à la collectivisation marchande des ossements, mais que de chemin depuis la disparition du dernier fossoyeur qui faisait vivre cinq enfants grâce à la taxe prélevée sur chaque épi de mais ( les maïsiculteurs avaient, à cette époque, retrouvé la foi grâce à l'hybridation,... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 14:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 avril 2006

Musée Guggenheim

Bilbao le 23 avril 2006 -16h - Dans la salle Arcelor, j'ai beaucoup apprécié " François Pinault découpé par des scieurs de long", Serra occupe magnifiquement l'espace et l'agonie du grand homme est très réaliste. Je n'ai pas boudé mon plaisir et acheté 30 € un T-shirt de l'exposition Russia, que je porterai le 1° juin si je vais à Paris. Je suis dans une posture d'esclave conscient des actions de grâces qu'il doit rendre à ses maîtres  ( les maîtresses ça n'existe pas,... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 18:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 avril 2006

Rue du Préfet Doux.

Biarritz le 22 avril 2006 – 19h - L'agression de laideur suinte, ascendante, depuis les parkings Vinci jusqu'aux stucs extrudés répandus partout. Des ex-voto à la mémoire d'Annie Cordy, dont un musical, qui chante son envie de pisser retrouvée. Les assassins de Leonardo autorisés à prélever l'impôt féodal règnent sur cette cité dominée par une vierge qui menace les oiseaux marins. Pourtant le préfet porte un nom de poulet et cela ramène le sourire et un peu de normalité ; d'autant que le BO a... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 18:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 avril 2006

Belvédère du concombre masqué.

Angers le 21 avril 2006 –15h10 - Les gris et les noirs du rocher rivalisent avec les verts si nuancés par la course lente des feuilles et des bourgeons. Plus franc, le vert de la tige de pâquerette que j'ai fichée dans ton méat. Grands dieux (Lucy, oui) , ce n'est ni hygiénique ni confortable, mais c'est printanier.
Posté par Flivorello à 23:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 avril 2006

Cours des 50 otages

Nantes le 8 avril 2006 – 14h30 – Un décor métallique pour une brasserie sans générosité dont l'aspect indolent pourrait être amusant ; mais nous sommes pressés comme deux amants surveillés par le nomdupère . Les derniers soubresauts de la cinquième république troublent l'haleine du soleil qui laisse passer les trams lorsqu'il baille cette espèce de coton un peu sombre et brillant. Chaque ville attend, comme les Syrtes. Dans les campagnes on croit que les Anglais vont débarquer. Elle ne peut chercher que des Barbe... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 10:16 - Commentaires [3] - Permalien [#]
06 avril 2006

Rue du Pot de Fer.

Paris le 1° avril 2006 – 21h30 - La manse mesure la table  et non le repas, médiocre ; les commensaux ont 28, 45, 58 et 69 ans. La toubib vient de se marier, elle a bien fait oui, mais sans plus ; c'est censé sécuriser le cul, alors... elle est d'accord sur le cul, une des rares choses qui vaille. L'étudiant se demande ce qu'est la sécurité, c'est peut-être ce qu'il a encore avec sa maman (mais du cul, non, du cul il en a à Clermont-Ferrand, difficilement, alors ce doit être de l'amour ou... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 20:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 avril 2006

Rue de l'Amiral-Mouchet

Paris le 31 mars 2006 – 23h55 - Le taxi se dirige vers la Seine et essaie de slalomer dans le 5° bloqué par les gendarmes mobiles et les souris vertes qui courent dans l'herbe fraîche. Chirac a parlé comme un totem mort et le black hilare qui conduit le taxi parle de rentrer chez lui relire "L'oreille cassée". Diner chez un homme chaleureux que l'on paye bien, se souvenir de la tajine de poisson, manger le couscous noir et baigner dans le Boulaouane rend les enfances plus... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 10:21 - Commentaires [4] - Permalien [#]
28 mars 2006

Rue Henri Barbusse

  Clichy le 26 mars 2006 –13h55 - Lui, je ne l'aimais pas , mais je m'attendais du moins à ce qu'il décline l'hommage à Henri Barbusse, surtout en pleine mousson. Comme vous le savez, l'axe de la mousson est déterminé par la bissectrice de l'angle que forment la ligne 13 et la ligne 14 à partir de Saint-Lazare. C'est ce qui explique les infiltrations d'eau à Montparnasse-Pasteur et l'arrogance des moineaux de la Gare de Lyon ; eux n'ont pas besoin de traverser la Seine. Les... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 07:50 - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 mars 2006

Place de l' Hotel de Ville

Angoulême le 19 mars 2006 - 15h00 – La chambre de Commerce d'Angoulême est arrogante, on devrait confisquer ses escaliers de pierre pour y asseoir les amoureux. J'aime vraiment les escaliers de pierre et de paul. Et si Paul est de bois, Robert ne l'est pas. Robert est un rat qui aime la guitare, moi j'aime les escaliers surtout chez les jeunes filles. J'aime aussi les garçons agacés et tendres. Le tour du monde à l'envers la protégera, Robert jouera de la guitare et Gelsomina de la trompette ; tous les... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 21:35 - Commentaires [7] - Permalien [#]
20 mars 2006

Place de la Victoire.

Bordeaux le 18 mars 2006 – 19h00.- Un manifestant rentre à pied, sa banderole verte soigneusement pliée sous le bras ; des CRS enracinés poussent des vrilles inquiètes et des feuilles bleues, les hivers froids on peut tailler la vigne très tard. Dans le restau jaune les calamars au Noilly donnent une note sépia. Un témoin vertical blanc, gradué et de section carrée a été planté, il indique qu'à trente centimètres du sol, un collant noir souhaite la poursuite du mouvement. La serveuse asiatique  s'est trompée sur... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 09:18 - Commentaires [3] - Permalien [#]