16 mars 2006

Voie sur berge.

Angers le 16 mars 2006 – 15h30.- Flivo n'erre pas, il manifeste. De toutes jeunes filles crient au soleil en agitant des feuilles d'acanthe qui vaincront une nouvelle fois la malédiction de la Genèse ; des bibles souillées flottent d'ailleurs entre deux eaux dans  dans la rivière. Sous le soleil coule par mètres cubes une détermination verte comme une absinthe dont l'eau respecterait la transparence. A la gare, cinq jeunes garçons auto désignés sont livrés au dieu Commissariat et la foule ... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 20:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 mars 2006

Centre commercial du Chapeau de Gendarme

Angers le 11 mars 2006- 12h30. - Une milleuriste de plus, elle a fait deux années de lettres, elle a le duel, on en meurt parfois, elle a trouvé  ce boulot à mille balles ; épuisée, elle n'a pas le temps de rechercher mon manteau  dans ce pressing discount où elle est seule. Je lui vote un sourire qu'elle  me rend un peu chiffonné. En rentrant je finis mon Druon et je lis  l'avant dernière phrase : " La  Mère de dieu comme de Druon s'avança d'un dernier pas, s'ouvrit vers le bas et offrit au dernier de... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 19:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 mars 2006

Parvis de Notre-Dame

Paris le 8 mars 2006 –14h00.- Parvis de Notre-Dame- Il y certes la grande religion, avec ses japonais qui viennent se branler sur Claudel, comme vingt mètres au-dessus se masturbaient les apprentis et fomentaient les compagnons. L'Etat offre à Monseigneur Vingt-trois un rôle digne de Francis Blanche, mais dont je doute qu'il le tienne aussi bien que lui. Et puis, il y a la petite religion, le prêtre en trimballe le sanctuaire plié dans une cloche de verre . Il a mis son bonnet de ... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 00:55 - Commentaires [3] - Permalien [#]
05 mars 2006

Saint Barthélémy d'Anjou le 4 mars 2006 – 16h30

Route du Plessis-Grammoire. - Il neige depuis le matin, j'ai mis ma casaque fluo sur ma parka noire – et mon bonnet vert, oui – heureusement, j'ai depuis l'été dernier enlevé les sacoches de mon vélo. Les rares automobilistes roulent phares allumés et se disent que ce type a du se faire retirer son permis, mais veut quand même aller manger des crêpes et boire du rosé sucré à l'amicale des boulistes pré-retraités. En fait je pense qu'il est agréable de se... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 09:42 - Commentaires [4] - Permalien [#]
27 février 2006

Paris le 26 février 2006 – 17h15

Chaque molécule de mon squelette blanchi au feu du méthane algérien se souviendra de la lumière noire et brûlante qui enveloppa les marches du Panthéon et fit fondre les barrières métalliques. Vitriol-roi avait remonté la rue Soufflot. Et chaque éclat gris de mon urne funéraire aspirera désormais à refléter dans son marbre tacheté le geste de la Souveraine penchée vers les lacets des bottes neuves qu'elle aura enfin résolu d'acheter pour cet événement déjà prévu par la lucidité des ... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 11:18 - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 février 2006

Paris le 25 février 2006 – 02h00

Rue de Lappe. Restaurant corse.- Saperlipopette n'aime guère mon blog et se demande ce qu'elle fait là avec une gamine intimidante de dix-huit ans et un vieux fat. Saperlipopette pense qu'il faut réussir sa vie et est sûre que les ingambes sautent les ruisseaux. Elle a raison, enfin sur le dernier point... mais elle veut vérifier. Il faut être précis. Moi je suis content qu'elle soit là ( problème : est-ce que cela a quelque chose de sexuel ? Pfff...).Bref, nous échapperons tous les trois au karaoké et nous finirons à... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 21:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 février 2006

Paris le 24 février 2006 – 19h00

Rue de la Bûcherie. Librairie Shakespeare and Co. – Les touristes italiens sont venus voir le chat du Chester, mais celui-ci refuse obstinément de montrer son visage qu'il a enfoui et caché sous sa queue ; il rêve à ce grain de beauté qui sommeille fort ingénument à quelques millimètres de son sourire fromager, c'est-à-dire à une demi-coudée (je n'ose convertir en pouces) au-dessus du genou de Botticellina.
Posté par Flivorello à 12:27 - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 février 2006

Paris le 24 février 2006 – 13h25

  Place de l'Opéra.- J'avais l'âme tchétchène, ce matin, ou ossète, peut-être et le jeune russe n'y était sans doute pour rien, je suis pourtant entré dans l' Opéra-Garnier pour ne plus le voir. A tort ; la caissière de la boutique n'était plus syndiquée, les clients et les voleurs étaient laids comme les ignobles cartes postales trop chères. Je suis sorti pour me rasseoir au soleil froid, un pigeon s'est moqué de moi et de la boite de gouaches sucrées que j'avais achetée ; il avait l'innocence des... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 10:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2006

Saint-Lambert-la-Potherie le 18 février 2006-13h10

Entrée du bourg. Dans ces pavillons qui, adolescents, croyaient à Alain Touraine,  meurt-on comme dans ces Puglie qui l'attendent ? On trouve encore dans quelques bibliothèques des livres trompeurs d'André Gorz, le grand-père était paysan, le fils ingénieur, celui-ci a eu deux enfants, l'un est à l'Ensam, ça va, l'autre... on s'en fout de l'autre. La mort a frappé cette nuit et ton jeune mâle n'y peut rien dans son innocence d'ange, vous êtes beaux tous les deux, vos dagues effilées... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 22:35 - Commentaires [5] - Permalien [#]
18 février 2006

Angers le 15 février 2006 – 16h00

Rue Guépin – Isabelle a une maîtrise de philosophie, elle connaît des mots comme congruence, appétence, complétude, remédiation, mais elle n'est pas bégueule. Isabelle a un joli manteau bleu clair et un téléphone nacré qui sonne plusieurs fois pendant la conversation. Isabelle s'interrompt : "C'est l'anniversaire de mon fils !" Isabelle parle, sourit , elle a trente ans, elle est jolie, son fils a six ans, mais elle ne parle pas de son fils, elle parle pour qu'on la rassure... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 23:07 - Commentaires [6] - Permalien [#]