25 mai 2006

Distillerie Combier

  Saumur le 21 mai 2006 – 16h30 - Je viens de rencontrer Waldeck-Rousseau, un voisin nantais. Ce vieux roué déjeunait avec Gustave Eiffel, le repas s'est terminé un peu tard. J'ai promis : nous irons ensemble à Panama. J'y suis presque, au milieu des tubulures un peu plus bandantes que les piercings à pesons sesso-labiaux de Maïa Mazaurette ( welcome back quand même) (quoique... j'aime de plus en plus ces lèvres là). Ici, c'est une bandaison esthétique, celle qui précède l'oraison... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 09:27 - Commentaires [2] - Permalien [#]

16 mai 2006

Gare de l'Etat

Nantes le  16 mai 2006 – 16h05 – J'ai voyagé  dans un train honteux, sale et puant ; à ce point que si je suis malade dans les prochains jours j'appellerai Guillaume Pépy (et il me répondra que comme je suis un grand voyageur, je n'ai pas à emprunter ces TER de merde, faits pour les pouilleux et financés par les socialistes inauguratifs sur les impôts des pauvres). Nicolas Bouvier  était avec moi ;  guérit-il aussi des écrouelles ? En tous cas, je suis directement passé des bords... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 18:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]
13 mai 2006

Métro Sèvres-Babylone

Paris le 11 mai 2006 - 17h15 - La grosse meringue rose et son cornac barbu n'ont pas cinquante ans à eux deux. Ils m'énervent, ils surjouent ; elle a trop chaud, c'est plus facile  pour lui. Ils doivent être de Salt Lake City (c'est  bien une ville islamiste, non ?), en tous cas  c'est en Amérique religieuse aussi. Elle est moins mignonne que les petites bonnes soeurs philippines  qui me font bander dans la chapelle de la médaille miraculeuse, rue du bac. Et puis le  Christ  me semble moins présent,... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 22:23 - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 mai 2006

Métro Ledru-Rollin

  Paris le 10 mai 2006 – 14h00 – Je suis consigné dans les grandes pissotières ( quel mot curieux et désuet, ça se dit encore ? ) qui ont remplacé la  station de métro (souvenez-vous du scandale des sucettes Decaux qui cachaient  les armes rexistes). Oui, elle aime bien me punir et je sais que je le mérite. Consolation : il s'en échappe de jolis papillons de près de 15 cm d'envergure, les tons en sont passés comme s'ils dataient de la construction de la station de métro. Juste ... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 12:33 - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 mai 2006

Centre Georges pompidou

Paris le 6 mai 2006 – 19h00.- Laissant L.A. et ses brumes de chaleur nous sommes descendus au camp des Mille voir les Hans Bellmer enfermer les Français soupçonnés par définition d'être favorables aux nazis. C'est la guerre ! Le désir, c'est toujours la guerre ! Les Hans Bellmer combattent à coup de membres de poupées et de trous du cul. En revanche, deux étages au-dessus on traduit "asshole" par "à la con" ; juste à côté de la salle des féministes muséeuses ! Mais du moins... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 09:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 mai 2006

La mosquée de Chaumont (NE)

Neuchâtel le 5 mai 2006 – 13h30. – Dick, le chauffeur de taxi albanais, nous a déposés près de la mosquée, en haut du funiculaire de La Coudre en réparation jusqu'au 24 mai (notez ). Il va bientôt être l'heure du rœsti aux lardons de dinde et jambon de poulet. Au retour nous descendrons jusqu'à la mosquée Suchard et après avoir fait l'aumône rituelle aux motards tatoués de croix de fer, esclaves germains affranchis ( mektoub), nous irons prendre le thé noir dans le cloître du cimetière... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 00:03 - Commentaires [4] - Permalien [#]

07 mai 2006

ICN pendulaire Genève-Berne

Yverdon le 4 mai 2006 – 16h55 - Je regardais les rochers non signifiants défiler au soleil, le long de la frontière Suisse ; passé Bellegarde, je me sentais dans mon fauteuil comme un chat qui, allongé sur le tapis, observe ses maîtres regardant la télévision. Pour le chat, bien sûr, ce ne sont pas ses maîtres et ce n'est pas la télévision. Il n'empêche, en réalité, les rochers et les arbres défilent bel et bien. Le chat est à l'aise, l'instant est bref mais il n'est pas mesurable, alors il en profite. A... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 09:08 - Commentaires [5] - Permalien [#]
03 mai 2006

TGV Paris-Nantes

Gare du Mans le 28 avril – 16h – C'est marrant les plis des gens, surtout dans les rites d'épouillage. Moi, je suis sûr que défroissé je ne vaudrais pas un clou et que les chimpanzées (on dit comme ça Madame la Ministre ?) se désintéresseraient de moi, mes plis ont toujours été un atout dans ma concurrence avec les mâles dominants. Donc la sonnerie du téléphone révèle les  plats et plis des gens, ainsi peu avant la gare, le mobile personnel du contrôleur a sonné, une ... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 10:16 - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 mai 2006

Pont des demoiselles

Toulouse le 26 Avril - 17h30 - Pourquoi les fleurs d'artifice et pas les feux d'artifice ? Oui, je suis toujours au cimetière et j'ai relevé quelques pots de fleurs de plastique toutes fanées. Dans " Le Triangle Secret" la puanteur du cadavre du mari de la jolie dame ( que l'autre scientifique mettra un temps fou à sauter que c'en est vexant pour elle, surtout que c'est pas la première fois) est symbolisée par la couleur un peu verdâtre. Offre t'on des fleurs verdâtres ? Dit-on... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 12:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 mai 2006

Route des Bastides et des Castelnaus

Quartier Saint-Orens . Le 25 avril – 04h30 – Les crapauds rythment l'insomnie et les lumières fossiles des villages témoignent de la permanence d'une vie hors-sol. L'église de Coutens s'élève à seulement trente ou quarante mètres au-dessus de la vallée. La tombe du prieur est ouverte et m'est offerte mais je  ne m'y allongerai pas cette nuit. Les dreamers savent que les tombes sont des jalons précieux, mais ils ne connaissent pas la valeur des étalons changeants qui en gouvernent ... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 09:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]