Saint Bertrand de Comminges le 2 octobre 2011 - 17 heures. - Le pèlerinage des mères de famille s’achève : Amaury  chahute avec Arthur et Vianney, quelques papas  sont là aussi, les mamans ont fait avant la messe une pérégrination mariale de treize kilomètres, mais le  conseiller spirituel  leur a permis d’aller faire pipi avant d’entrer dans la cathédrale. Une famille se fait photographier près du prêtre en soutane noire : ce grand type à l’air vaguement militaire est manifestement hétérosexuel  et ça rassure : une main féminine sur sa nuque rasée lui siérait bien. Puis  ce petit monde  redescend au parking où les mamans ont garé les prolongations surchauffées de leurs utérus ; ici foin des 4X4 vulgaires d’agents immobiliers bagousés, on leur laisse bien volontiers  les pèlerinages de l’action catholique du PMU et des bars à hôtesses, ici place aux monospaces,  preuves de notre disponibilité à accueillir le nouveau cadeau  que notre stock  d’ovules résiduel et la grâce du Seigneur manifestée en zoospermes nous enverra. Moi, plus bas, dans la ville romaine, je récolte le sang des bovins du macellum, près du petit temple d’Hercule : je me le verserai sur la tête pour expier la nouvelle injure que  vient de faire  à Cérès la secte qui usurpe son sanctuaire.