Oslo le 10 avril 2011-  11h00 -  Le parti travailliste déploie ses charmes austères sous  la publicité du chocolat Freia qui déshonore la perspective Louis-Ferdinand, ainsi appelée en l’honneur de Jean-Luc Godard. Il n’y a plus de bathyscaphes soviétiques dans les fjords, et dans les églises luthériennes on prépare  le 17 mai. Cela énerve le roi, qui devra interrompre son yachting. Encore que désormais, du côté de Lampedusa,  flottassent  souvent des cadavres  assez peu esthétiques : l’OTAN nuit gravement à la santé. Les vitres du sas d’entrée de l’ambassade américaine sont pleines d’empreintes génétiques, les renards y sont-ils répertoriés ?