Dijon le 10 juin 2009 – 14h00 - Vous  qui entrez ici, quittez toute espérance. Cet open space pue le totalitarisme et suinte la bureaucratie huileuse du monastère de la propagande. J’imagine qu’il y a ici un ou deux produits du CFJ et beaucoup de précaires avec, peut-être, quelques hybrides. Je me souviens de ce connard des débuts de la Betacam,  dans une autre rédaction ; il aurait adoré filmer  le vidage du local de la rue Charlot :  il a dû réussir un truc de ce type là, je crois bien qu’il est chef de quelque chose à France Télévision. Heureusement, aujourd’hui il y a eu une bonne nouvelle.