Levallois-Perret le 13 décembre 2008 – 21h00 – J’aime bien les taxis G7, ce sont les mêmes, mais en G7, et j’adore les étiquettes bleues, comme celles  des sweats, avec les températures de lavage, ou celles des soutien-gorge, avant que les filles ne les coupent aux ciseaux parce que ça gratte. J’aurais aimé que le  Père Noël m’apporte une Japonaise pudique, elle aurait certainement porté un soutien-gorge G7, totalement inutile avec ses bonnets A. D’ailleurs, s’agissant de Japonaises, j’ai rencontré grâce à Pilar la chauffeuse de taxi, un requin blanc femelle avec qui je pourrais retourner au Louvre : nous emporterions une bonbonnière géante  de cristal transparent, avec des dorures art déco. A nous deux, nous pourrions facilement la remplir de petites japonaises ; même qu’après on devrait partager, mais seulement les chaussettes blanches et les écussons d’uniformes, car, pour le reste, on laisserait repartir celles qui pleureraient... tout de même, vous  nous connaissez mal !