Senia (Rungis) le 14 novembre 2008 – 22h00. La famille polonaise  monte dormir dans son Scania, le père a trouvé le restau très bien, et même le Côtes du Rhône ; le fils a eu droit, sans problème, à un supplément de mayonnaise, seule la grand-mère  a un petit regret : un repas sans vodka, ce n’est tout de même pas comme à la maison. Les Dalton maliens sont repartis nettoyer les boxes dans leur beau costume jaune fluo, les prostituées tournent en voiture. Tout à l’heure, le Scania chargera pour le retour, les prostituées iront se coucher en silence pour ne pas réveiller l’immeuble, et  les trentenaires, qui tiennent  ici tous les emplois de services, continueront à réfléchir à la sémiotique : pourquoi les droitsdelhommistes  les appellent « issus de la diversité », c’est moins désagréable  et vieillot que  bougnoules ou crouillats, mais ne s’agit-il pas quand même de faire accepter les 21/35ème au SMIC et en heures coupées ?