25 septembre 2008

Quai N°1.

Saint-Pierre-des-Corps le 20 septembre 2008 - 20h22 -  On comprend tout avec retard, d'ailleurs. D'abord cette indétermination  entre triste et gai, dans le quart d'heure qui  sépare Amboise et Saint-Pierre-des-Corps, puis cette gare redoutée qui tient toute ses promesses. Un  sondeur  armé d'un laptop  isole des jeunes gens pour leur faire avouer  que la  gare n'est pas sinistre : ils lui parlent et avouent tout, terrorisés par la solitude et heureux  de s'épancher ; une jeune ... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 00:53 - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 septembre 2008

La Gravelle

Souvigny-de-Touraine le 20 septembre - 9h45 -  Nous avons découvert nos premiers hobbits près du Moulin Hanté. Les hobbits nous ont jeté des pommes, mais le moulin nous attendait. La servante au grand coeur s'y reposait, la hache d'armes sur les genoux, les chiens et les chats ricanaient  comme chez les toons : la soldate repartirait bientôt au combat  pour reprendre le contrôle d'un bâtiment qui n'obéissait plus. Ses maîtres, épuisés, avaient, eux, renoncé depuis longtemps. Tu fus pourtant parfaite, Occultum Lapidem,... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 09:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 septembre 2008

Chemin des Baudries

Rilly-sur-Loire le 19 septembre 2008 - 15h30 -  Le temps, paisible à notre égard, a -j uste punition -  dévoré les quatre cyclistes retraités du restau ( les vieux cyclistes, c'est plein de protéines quand c'est frais), lorsque nous sommes sortis, il s'en prenait au patron, un quadra attrapé par ses premiers cheveux blancs. Nous on a filé et on s'est  assoupis sur la pelouse, ici, on a effrayé les chiens et épargné le curé : après tout c'est fatigant  un curé qui crie et c'est gros un bourdon de pélerin. Mais... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 23:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 septembre 2008

Rue Emile Zola

Dijon le 2 septembre  2008 - 21h30 -  Prenez un Zola (avec ses lunettes), moulez son visage, réduisez au 1/32 ème ( Comme les Majorettes ?), non un peu moins, sinon ça  va faire cachou. Disons comme un oeuf de pigeon, un oeil de perdrix ou une ovule de spermicide. Démoulez. Avec le moule, faites des chamallows , puis des brochettes. Avec une sauce à la fraise confite : un dessert de plus pour "L'Emile brochettes" !  Le Rully est juste convenable, mais le serveur comme on les aime et les musiciens de rue... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 08:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 septembre 2008

ΚΑΦΕΤΕΡΙΑ Ο ΘΕΟΦΙΛΟΣ

Vergina  le 19 août 2008 - 11h20 - Elle ne s'appelle pas tout à fait comme ça, la cafeteria, j'ai juste mis le prénom du patron, il a travaillé à Lille. Entre Naoussa et Pellas les sites archéologiques  sont souvent fermés, on pourrait pourtant y convoyer des  millions de pèlerins, sur les traces d'Aristote et des élèves de Praxitèle, mais ce n'est sûrement pas un hasard  si  le circuit fait partie du road movie paulien.  Oh combien je préfère aux  paléochrétiens les  métalleux  buveurs de... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 00:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 septembre 2008

Bantry bay

Bus stop Eireann -  25 juillet 2008 - 15h30 - Ma voisine - comme c'est curieux -  semble manger une barre de céréales aux asperges : après tout, rien n'est impossible, mais  son urine va sentir fort. Sinon, c'est marée basse à tous points de vue. Les gens mangent sans cesse et boivent des cappucinos "take away", dans des gobelets en carton, tous les mets semblent  conçus pour concentrer des calories. Sur le port deux types efflanqués font, semble-t'il, exception, mais ce sont des  routiers... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 22:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]