Métro de Toulouse le 4 janvier 2008 - 17h30 -  Mira et Mara ont trente ans,  sont  nées jumelles et ça continue : jusque là tout est normal. Toutes deux se soignent à l'homéopathie, c'est normal aussi : elles sont jumelles.  Que Bruno, l'épicier  près de la pharmacie, se fasse appeler Amin  et tout va bien encore !   De même lorsque  Mira et Mara roulent en boule  de tête et de bêche vers le vieil homme  qui leur permet de continuer à s'aimer en dépit de leur mère, de toutes les mères dégueulasses,  et puis des  autres hommes surtout,  qui voudraient glisser entre elles des phallus tombés  et relevés, ces phallus qui ont l'air si sucrés mais sont mortels comme la pomme de la sorcière. Ce qui est moins normal  c'est que Mira veuille être heureuse : çà, Mara ne supporte pas.