Paris le 10 janvier 2006 - 13h30 - My darling Lucifer. Etre toujours vêtue jusque sous la peau et briller comme un cyborg de pur diamant noir. Etendre les fibres de son corps  et les nouer aux fils du métal ou attendre que l'acier vous paye de réciprocité et infiltre ses tresses sous l'épithélium perforé. Viser une beauté  géologique, devenir soeur de la  Géhenne, sans objectif ni peur de rachat. Cela n'interdit nullement de dévorer le pain  Poilane  avec voracité. Quant à moi, je ne me ferai  jamais à l'élimination des bonnes bières par les marques du groupe Heineken.