Lausanne le 4 janvier 2006 - 12h45-  Café-Brasserie -  Tu as raison, ce dialogue entre Hendrickje et Rembrandt, qui m'a réveillé cette nuit, est sans doute  prématuré entre nous. Dans ce bar enfumé, qui rappelle qu'en France il fut un temps où  le cancer n'était pas une infraction pénale, je me demande ce que je penserais  si j'étais Suisse. Je crois que je trouverais les vongole très chères. J'estimerais que la pâte feuilletée de marque "U" ne vaut pas le déplacement à Pontarlier où l'on doit supporter les français énervés, sombres et outrecuidants. J'en aurais un peu marre des votations mais je resterais davantage Suisse que Vaudois. Je préférerais  Io  à Europe, mais je me souviendrais que tu m'as mis en garde contre la toute-puissance et qu'un vagin de vache c'est un peu grand. Je trouverais  que les missionnaires mormons devant la gare  CFF  ont quelque chose d'homosexuel.