16 septembre 2006

La Daguenière

La pluie n'est faite que de larmes qu'on a oublié de saler, et je sais maintenant qu'il fallait que Roxana Antonescu ne vienne pas au rendez-vous ce jour là à Beaubourg pour que Botticellina me voie pleurer, de sorte que je fusse contraint de revenir à Pompidou, sans les cornes mongoles, pour effacer l'absence au ketchup californien. Le hasard a validé l'expérience, puisqu'en descendant d'un étage, j'ai retrouvé Marx Ernst, le sergent José Corti pataugeant dans la boue et le regard un... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 13:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]