26 février 2006

Paris le 25 février 2006 – 02h00

Rue de Lappe. Restaurant corse.- Saperlipopette n'aime guère mon blog et se demande ce qu'elle fait là avec une gamine intimidante de dix-huit ans et un vieux fat. Saperlipopette pense qu'il faut réussir sa vie et est sûre que les ingambes sautent les ruisseaux. Elle a raison, enfin sur le dernier point... mais elle veut vérifier. Il faut être précis. Moi je suis content qu'elle soit là ( problème : est-ce que cela a quelque chose de sexuel ? Pfff...).Bref, nous échapperons tous les trois au karaoké et nous finirons à... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 21:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 février 2006

Paris le 24 février 2006 – 19h00

Rue de la Bûcherie. Librairie Shakespeare and Co. – Les touristes italiens sont venus voir le chat du Chester, mais celui-ci refuse obstinément de montrer son visage qu'il a enfoui et caché sous sa queue ; il rêve à ce grain de beauté qui sommeille fort ingénument à quelques millimètres de son sourire fromager, c'est-à-dire à une demi-coudée (je n'ose convertir en pouces) au-dessus du genou de Botticellina.
Posté par Flivorello à 12:27 - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 février 2006

Paris le 24 février 2006 – 13h25

  Place de l'Opéra.- J'avais l'âme tchétchène, ce matin, ou ossète, peut-être et le jeune russe n'y était sans doute pour rien, je suis pourtant entré dans l' Opéra-Garnier pour ne plus le voir. A tort ; la caissière de la boutique n'était plus syndiquée, les clients et les voleurs étaient laids comme les ignobles cartes postales trop chères. Je suis sorti pour me rasseoir au soleil froid, un pigeon s'est moqué de moi et de la boite de gouaches sucrées que j'avais achetée ; il avait l'innocence des... [Lire la suite]
Posté par Flivorello à 10:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]